vue-HD
audition-HD
langage-HD
dents-HD
surpoids-HD
plus_encore-HD

INTRODUCTION

Plus d’un enfant sur 6 souffre de problème de vision entre 0 et 5 ans. Les troubles de la vue peuvent engendrer des difficultés d’apprentissage de la lecture. Le dépistage précoce mis en œuvre par l’APESAL permet de vérifier l’acuité visuelle des enfants et si nécessaire la corriger au plus tôt.

 

Ce dépistage précoce permet de détecter principalement l’amblyopie (différence plus ou moins importante d’acuité visuelle entre les 2 yeux)

chez le jeune enfant surtout s’il ne présente aucun signe visible (un strabisme ou autres anomalies oculaires).

 

2 ans 1/2 – 3 ans est l’âge où l’amblyopie sera la mieux rééduquée, ainsi que les strabismes et autres anomalies dépistées.

PLUS D’INFORMATIONS SUR LA VUE

CE QU’IL FAUT SAVOIR

Nos yeux sont les organes de la vue, et fonctionne à la manière d’une caméra qui filme le monde qui nous entoure. Grâce à eux, nous enregistrons environ 80% de ce que nous connaissons.

 

Le développement de la vision et l’apprentissage de la lecture sont deux acquis fondamentaux liés naturellement à la vue de l’enfant. La vision du jeune enfant se construit, se perfectionne de la naissance à ses 4 ans. Il est donc indispensable de surveiller sa vue.

LES SIGNAUX D’ALERTE

Les yeux sont fragiles et sont un outil précieux dont il faut prendre soin dès le plus jeune âge. Voici quelques signaux d’alerte visibles dès la naissance de l’enfant jusqu’à ses 18 mois.

RÉSULTATS DE LA CAMPAGNE

Tous les ans depuis 1986, 25 orthoptistes missionnés par l’APESAL dépistent les 27 000 enfants âgés de 2 ans ½ – 3 ans ½ des 1373 écoles du département du Nord.

 

8 à 10 % des enfants dépistés ont une anomalie visuelle. Les enfants repérés avec anomalie sont suivis par la cellule de suivi de l’APESAL selon un protocole mis en place pour s’assurer du recours aux soins. Les ophtalmologistes confirment de 70 à 80 % des anomalies repérées par les orthoptistes de l’APESAL.

DÉPISTAGES VISUELS APESAL À L’ÉCOLE

L’APESAL vient dépister dans les écoles maternelles les enfants de 2 ans et demi / 3 ans afin de détecter des anomalies visuelles présentes chez les tout petits. L’orthoptiste vérifie tout d’abord l’acuité visuelle des enfants afin de repérer les amblyopies musculaires ainsi les anomalies de convergence. L’orthoptiste vérifie également la vision du relief pour terminer avec la mobilité.

 

En amont, lors de la planification dans les écoles, une planche d’images est envoyée à l’enseignant afin que les enfants apprennent à nommer les illustrations qui lui seront présentées lors du test de dépistage.

DOCTEUR SABINE DEFOORT-DHELLEMMES |

Chef du Service de la vision et de neuro ophtalmologie au CHRU de Lille

De l’éducation à la santé, du dépistage aux soins… Notre vocation : la prévention active de terrain.

 

Les actions de dépistage menées par APESAL contribuent à améliorer la santé de la population. L’intervention auprès des enfants à un âge très précoce permet d’obtenir des rémissions partielles voire même complètes des troubles grâce aux traitements adaptés et rapides dont peuvent bénéficier les enfants.

Aujourd’hui et sur l’année scolaire, près de 80 000 enfants des écoles maternelles et primaires sont concernés par les actions d’éducation à la santé et de dépistage d’APESAL.

NOS RÉSULTATS DE NOS DÉPISTAGES DE L’ANNÉE SCOLAIRE 2017-2018

Nous publions chaque année un compte rendu de nos actions,

disponible sur simple demande.

1 372

écoles
maternelles

99%

des écoles visitées

26 116

enfants inscrits
à l’école

90%

des enfants
ont été dépistés

8% des enfants ont été repérés avec des anomalies visuelles

BESOIN DE NOTRE EXPERTISE POUR MENER UNE ACTION DE PROMOTION DE LA SANTÉ