vue-HD
audition-HD
langage-HD
dents-HD
surpoids-HD
plus_encore-HD

INTRODUCTION

A 3 ans – 3 ans et demi, l’enfant atteint un âge clé pour le développement de ses capacités de langage et de communication. A l’école maternelle, l’enfant se socialise, acquiert une certaine autonomie

affective par rapport à ses parents, découvre le plaisir d’apprendre. Des difficultés passagères ou durables dans le domaine du langage peuvent empêcher ou retarder l’apprentissage scolaire.

PLUS D’INFORMATIONS SUR LE LANGAGE

CE QU’IL FAUT SAVOIR

Dès l’âge de 3 ans, et l’entrée à l’école maternelle, l’enfant se socialise, acquiert une certaine autonomie affective par rapport à ses parents. Il découvre le plaisir d’apprendre, de parler et communiquer avec les autres enfants, il développe son vocabulaire.

PAPA, MAMAN, LE LANGAGE C’EST IMPORTANT

Pour un enfant, maitriser le langage c’est essentiel pour découvrir le monde et devenir grand. Les parents ont un rôle essentiel dans le développement du langage de leur enfant.

 

Parler et communiquer sont un plaisir à partager. Ecoutez-le, il a beaucoup à vous dire : observez-le quand il joue, quand il parle. Laissez-lui le temps de répondre et de donner son avis.

 

Le jeu est un moment privilégié pour lui poser des questions et raconter des histoires, lui expliquer ce qui se passe, enrichir son vocabulaire en lui apprenant des nouveaux mots.

 

Certains signes d’alerte peuvent apparaître. En cas de doute, n’hésitez pas à en parler à l’enseignant de votre enfant, ou à consulter votre médecin traitant.

RÉSULTATS DE LA CAMPAGNE

Chaque année, plus de 50 % des écoles maternelles du Nord participent à ce repérage chaque année, et près de 11 000 enfants bénéficient du repérage. Cette action permet de repérer les enfants en difficultés (17% des enfants repérés) mais également les enfants repérés fragiles (environ 17% des enfants repérés).

 

Les enfants repérés « en difficulté » sont suivis par la cellule de suivi selon un protocole mis en place pour s’assurer du recours aux soins.

REPÉRAGE DES TROUBLES DU LANGAGE À L’ÉCOLE

L’APESAL en partenariat avec les enseignants et les circonscriptions propose aux écoles maternelles du département du Nord de participer au repérage précoce des troubles du langage à l’aide de l’outil d’observation DPL3 (Dépistage Prévention Langage à 3 ans).

 

Comme l’indique, Françoise Coquet orthophoniste, co-auteur du DPL3, le dépistage précoce des enfants en difficulté de communication et de langage oral s’impose en prévention des difficultés d’insertion scolaire et sociale ultérieures.

 

Le repérage des troubles du langage est réalisé par les enseignants volontaires qui sont, les premiers adultes référents en dehors du cercle familial de l’enfant. Ils peuvent observer ses comportements de communication, et ses compétences langagières lors des activités de classe.

 

Ce repérage des troubles du langage permet de repérer précocement les enfants ayant un trouble du langage nécessitant une orientation vers une prise en charge par un professionnel de santé. Le DPL3 permet également d’identifier les enfants repérés comme « fragiles », pouvant bénéficier d’un accompagnement pédagogique adapté et personnalisé dans le cadre d’ateliers de stimulation langagière lors des activités en classe.

 

Ce repérage permet de sensibiliser les parents qui ont un rôle essentiel et primordial dans le développement du langage de leur enfant.

FRANCOISE COQUET |

Orthophoniste | Co-auteur de l’outil DPL3

De l’éducation à la santé, du dépistage aux soins… Notre vocation : la prévention active de terrain.

 

Les actions de dépistage menées par APESAL contribuent à améliorer la santé de la population. L’intervention auprès des enfants à un âge très précoce permet d’obtenir des rémissions partielles voire même complètes des troubles grâce aux traitements adaptés et rapides dont peuvent bénéficier les enfants.
Aujourd’hui et sur l’année scolaire, près de 80 000 enfants des écoles maternelles et primaires sont concernés par les actions d’éducation à la santé et de dépistage d’APESAL.

RÉSULTATS DE NOS DÉPISTAGES DE L’ANNÉE SCOLAIRE 2017-2018

Nous publions chaque année un compte rendu de nos actions,

disponible sur simple demande.

693

écoles maternelles
ont participé

50%

des écoles
participantes

15 259

enfants inscrits
à l’école

71%

des enfants ont participé
au repérage

19% des enfants repérés sont en difficulté langagière

BESOIN DE NOTRE EXPERTISE POUR MENER UNE ACTION DE PROMOTION DE LA SANTÉ